WINTER IS COMING…

le .

WINTER IS COMING…

 Surgissant dans la bruine, sautillant dans le pré, Tyrion Lannister arrive, chargé de fioles enchantées.  Que nenni,

il s’agit du soigneur-porteur d’eau habillé d’une cape imperméable descendant jusqu’ aux pieds, muni du casier à bouteilles pour redonner des forces aux batailleurs restés au sol.  Après investigations, le doute est levé, le personnage se révèle faire partie du trio d’entraîneurs dont je tairais le nom pour ne pas affaiblir son autorité auprès des joueurs. Par contre, vous pouvez essayer de le reconnaître sur les photos de J C.

Est-ce l’heure supplémentaire de sommeil accordée ou la soporifique rencontre entre les gallois et les sud-africains le matin ? En tout cas, les opposants du jour nous ont gratifié d’un match bien terne, à l’image du temps : bruine et vent glacial. Le Vélo recevait Seiches sur le Loir, située en Anjou, qui tire son nom de la rivière qui y coule. En ce jour, j’ai une préférence pour le loir, ce petit mammifère qui hiberne, les premiers froids venus, au vu de la prestation fournie par ses joueurs. À défaut de distribuer des ballons, ils ont opté pour celle des marrons qui est certes de saison mais ne réhausse pas le niveau du rugby. De surcroit leur buteur s’est entêté en tentant des transformations de pénalités qui s’avérèrent vaines, sous prétexte qu’il en avait réussi trois auparavant.

        

 Côté local, ce fut un festival de maladresses. Un petit conseil amical en passant : Simon met des mitaines si tu ne veux pas faire des en-avant par douzaine. Le seul auvergnat ne faisant pas preuve d’avarice que je connaissais a été chanté par Brassens, hier j’en ai rencontré un autre. ABU, le bougnat de Chamalières, a fait preuve de générosité en réalisant un hat-trick  ou coup du chapeau en inscrivant 3 essais. Le score à la pause laissait entrevoir une seconde période plus prolifique (19-6 pour le VSN), il n’en fut rien. Seul le résultat final apporte du réconfort. V S N : 24 – Seiches : 09. Victoire bonifiée pour les nantais, soit quatre rencontres gagnées en quatre matches, avec 19 points sur 20 possibles. Si les vésénistes veulent conserver le leadership, ils devront faire preuve de rigueur, lors du prochain déplacement aux Herbiers le 10 novembre. Comme à l’habitude, la troisième mi-temps fut pleine d’entrain, les gars du Vélo sont une vraie famille et cet état d’esprit ne peut que perdurer.

Jacques Grenapin

Nos partenaires

  •  

     


     

Facebook