32-0 : Un score qui ne reflète pas l’engagement du Vélo.

Écrit par Philippe BOIVINEAU le .

En effet le match fût physique sanctionné par un score dûr de réalité où le Vélo n’a pas été récompensé de ses efforts.

    

C'est une première pour le Vélo de la nouvelle génération: rencontrer un club d’une division supérieure 'Saint Hilaire de Riez'  qui, de plus, est venu défendre son maintien en PH. Question gabarit, celui des ’Jaunes'’, au-dessus de ceux de la 1ère Série, pouvait impressionner les 15 du Vélo…

Il est 15h00: c'est parti.
En tout début de match, l’essai en contre-attaque des Jaunes marque les esprits: première erreur, premier essai, c’est Cash.
Et par la suite, l’aventure contre les jaunes s’est révélée dure dans l’affrontement physique, dans l’engagement sur les rucks, dans la vivacité de leurs grattages, avec la rapidité de leurs ailiers, dans la rigueur de leur défense. Aucun Bleu n’a baissé les bras, et le Vélo est resté groupé, soudé pour défendre le terrain. 'Dieu' sait qu’il fallait être vaillant pour défendre. Mais non, ‘IL’ n’était pas là comme huit autres titulaires, il faut dire que le Vélo enchainait son troisième match important de suite, là où l’adversaire du jour avait eu 3 semaines de repos.

       

A la mi-temps, les supporters y croient : on tourne à ’10-0’, on a fait le dos rond et maintenant on va rebondir… Mais le scénario ne s’est pas réalisé et le résultat est sévère au tableau d’affichage.
Plusieurs blessés dans cette seconde mi-temps (Alexis, Alex, Christophe, et d’autres qui n’ont rien montré), mais cela n’arrête pas le Vélo: les bleus vont de l’avant jusqu’au bout pour tenter de marquer l’essai salvateur, refusant à plusieurs reprises de prendre les 3 points, mais en vain.

Nous pouvons retenir cette phase de jeu comme le symbole de la hargne de l’équipe: Contre-attaque d’un arrière jaune depuis le milieu du terrain, il court rapidement suivi à deux mètres par le Bleu Hugo  serrant les dents. La ligne des 22 est franchie et l’écart reste constant. Beaucoup d’entre nous voient déjà 5 points de plus au compteur de Saint Hilaire. Mais Hugo retrouve un second souffle pour plaquer à dix mètres de l’en-but le jaune lancé comme un ‘bourdon’. L’équipe se regroupe et l’essai est écarté.   Il ne faut pas se fier aux apparences: le Vélo a des ressources et beaucoup de qualité.

          

En fin de match, tous: l’équipe, les dirigeants présents, les supporters et notre photographe JC, ont formé un cercle rassemblé par le coach Hervé. ''Bravo à tous pour ce que vous avez fait dans ce match et cette saison.'' a-t-il-dit '' Vous êtes allés loin et vous n’avez pas à rougir de cette défaite. Portez la tête haute et je veux voir des sourires. Nous constatons que la marche est haute, et par étape, on va la franchir. ''
Et le groupe de répondre avec l’hymne du Vélo:
''   Longue est la route qui serpente devant nous, .... 
… Oui nous irons nous faire péter la gueule encore ….
….Allez, Allez , Allez Vé--lo….''

Le Vélo c’est assurement plus qu’une équipe…

Cliquer sur le photographe, il vous amène dans la galerie du match.  

 

Nos partenaires

  •  

     


     

Facebook