On s’en fout qui gagne… Tant que c’est nous…

le .

Sixième journée, sixième victoire, avec bonus offensif en prime.  La victime du jour : PORNIC.    

Pourtant, les visiteurs ouvraient la marque sur pénalité dès la 3ème minute. VSN : 0 – RCP : 3. Les 25 premières minutes, le Vélo m’a fait penser à ces vieux « diesel » avec un temps de chauffe relativement long. Maladresses, en-avant, précipitation, telle était la panoplie des locaux. Cependant, aucune inquiétude tant les joueurs du Pays de Retz semblaient inoffensifs. Une percée de Simon, nôtre casque rouge préféré, remettait les pendules à l’heure, essai transformé par Yohan. VSN: 7 – RCP: 3. Réaction des pornicais qui passaient une nouvelle pénalité.  VSN : 7 – RCP : 6.  Jeannot marquait un essai transformé par Yohan.      VSN : 14 – RCP : 6. Dans la foulée, les vésénistes prenaient le large suite à un essai de Simon transformé par l’inévitable Yohan. Le généraliste a opté pour la spécialité es-buts.     VSN : 21 – RCP : 6.  La mi-temps est sifflée sur ce score.

           

 La seconde période s’annonçait sous les meilleurs auspices. Mais nos « p’tits gars » ont oublié l’adage « C’est à la fin de la foire qu’on compte les bouses »et vont le payer cash.  L’équipe du sud-ouest…du département refaisait son retard. Un essai transformé plus une pénalité : « les mouches avaient changé d’âne ».   VSN : 21 – RCP : 16. Par contre, je ne sais si leur coach leur a demandé de mettre les points sur les i, j’ai l’impression que les joueurs ont compris « On va leur mettre les poings  sur les yeux ». Cela ne leur sera guère profitable.   Simon, avec le souci de réaliser le coup du chapeau, tout comme ABU, l’autre fois, va planter un quatrième essai, synonyme de victoire et de bonus offensif (3ème à son actif).  Je me pose une question : Y-avait-il un joueur du vélo infiltré à Pornic, tant leur n° 12 a abusé du jeu au pied ? À plusieurs reprises, écarter le ballon eut été plus judicieux.

                                  

   Score final :             VSN :  26 - RCP : 16.

 

            

 Avec 28 points sur 30 possibles, le Vélo est leader incontestable, mais méfiance, c’est désormais l’équipe « à abattre ». Le Roux a pris un pet au casque, pas de souci Yohan l’a réparé. J’ai apprécié la prestation de Rambo, notre n°9. Un petit coucou à Maxime « le ventrachoux » qui fait un retour au rugby (n° 14). Je pourrai citer d’autre joueurs mais j’ai plutôt envie d’écrire quand je vois ces gaillards sur le pré :                                                                                                                   

                                                    « On est 15 comme les 5 doigts de la main »

Et l'intrégral des Photos de JC

Jacques Grenapin.

Nos partenaires

  •  

     


     

Facebook